Contact : 06 64 11 72 64 ou par mail

By Jérôme Pallé on 28 octobre 2013 in Mariage
0
0

Réussir ses photos de mariage à l’église

Lors de l’entrée à l’église, c’est généralement au bras de son père que la mariée avance jusqu’à l’autel. La tentation est alors grande de filer tout droit à toute allure. Mais souvenez-vous que ce moment ne se produit qu’une fois dans une vie. Voici quelques conseils pour réussir son entrée et la cérémonie en images.

Mariage-Eglise

Prenez votre temps : marchez lentement


Prenez donc votre temps. Votre photographe ainsi que vos invités, vous en remercieront. Et même si les pavés paraissent d’autant plus irréguliers que vos talons sont hauts, veillez toujours à avancer sans trop baisser les yeux au sol mais bien en regardant droit devant vous.

Laissez à chacun le temps de faire son entrée : temporisez 

La mariée entre en dernier, une fois que tous les invités sont installés. Avant d’entrer, laissez bien le temps au marié d’entrer et de rejoindre l’autel. L’idéal : attendez que les personnes qui vous précèdent soient arrivées avant d’entrer. Car, pour prendre les photos, il ne faut pas seulement du temps, il faut aussi que les personnes qui se suivent laissent assez d’espace et de recul au photographe pour pouvoir travailler.

Pour une belle entrée, attendez que l’allée soit entièrement dégagée et avancez lentement, tête haute.

Mariage-Eglise-2

Comment se placer devant l’autel ?

Il revient à chacun de décider s’il veut être tourné vers l’autel ou vers la salle. Du point de vue du photographe il est plus intéressant que les mariés soient tournés vers la salle. Tournés vers l’autel, ils tournent le dos à l’appareil photo ce qui réduit considérablement, parfois même totalement, le choix des angles de vues.

Attention aux arrière-plans

Chaque fois que cela est possible, il faut veiller à ce que les arrière-plans soient bien dégagés. Des chaises rangées dans un coin, un carton, même rempli de pétales de roses seront du plus mauvais effet s’ils sont positionnés juste derrières les mariés. De même pour les fils électriques, sono, rallonges et autres prises multiples.

Un bel arrière plan, soigneusement dégagé, laisse toute la place aux mariés dans l’image.

Témoins et mariés, lisez tête haute

Lorsque l’on lit un texte, on ne fait rien d’autre que de parler à une ou plusieurs personnes. Rien de plus normal, alors, que de regarder ceux à qui l’on s’adresse. La logique reste la même que pour l’entrée dans l’église : parlez lentement et levez la tête vers ceux qui sont venus pour vous, ils ne vous entendront que plus distinctement.

La photo des signatures

Il est d’usage de photographier les mariés et les témoins lors de la signatures des registres. Prenez quelques secondes, une fois les documents signés, pour relever la tête. Attendez toujours qu’il y ai eu au moins deux éclairs de flash. Doubler la prise de vues,  permet de s’assurer que personne ne ferme les yeux sur la photo.

Quoi lancer à la sortie de l’église ?

  • Le riz : traditionnel, il file très vite et donne un effet de pluie.
  • La lavande : visuellement, elle se rapproche du riz, plus légère, elle reste un peu plus longtemps en l’air.
  • Les pétales de fleurs, véritables ou en papier, elle donnent une touche colorée à la sortie d’église.
  • Les bulles de savon, même très nombreuses, elles restent transparentes et ne cachent donc pas les visages. Les machines à bulles ne sont plus réservées aux seules discothèques, on en trouve aujourd’hui des petits modèles dans les boutiques d’articles de fêtes.

Mariage-Eglise-3

0 Comments

Add comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Copyright 2018 | Jérôme Pallé - Photographe professionnel et formateur en photographie - Studio photo au 8 rue des Bons Enfants, 63000 Clermont-Ferrand (Auvergne)